Cette invention a comme objet une chambre de mélange complexe qui permet un mélange uniforme de l’agent désinfectant dans la vapeur sous pression à injecter à travers l’embout applicateur.

Le désinfectant, par effet de l’introduction dans l’atomiseur, se transforme en particules nébulisées en s’étendant dans une zone de calme de la chambre. En même temps, à l’intérieur de cette zone de calme, est émis un flux de vapeur qui, en traversant la chambre de mélange jusqu’à une section de sortie et envoi constituée d’un collecteur de sortie, permet d’obtenir un mélange biphasé parfait vapeur + désinfectant, qui est ensuite distribué au moyen de l’embout applicateur.

La forme géométrique de la chambre de mélange et la position des trous d’entrée et de sortie ont été réalisés de façon à obtenir un minimum de turbulences en son sein, afin d’assurer de cette façon un déflux optimal du mélange désinfectant.

Grâce à cette innovation technique, qui permet d’exploiter le principe de la condensation, le mélange biphasé formé de vapeur saturée en particules nébulisées de désinfectant, appliqué sur des surfaces de toute forme et matériel, se condense en laissant sur la surface traitée une pellicule décontaminante  continue et homogène qui permet d’atteindre de façon innovante et efficace un standard qualitatif de désinfection de haut niveau.